PRÉSENTATION

Adrien Hecquet - Paysagiste DPLG

diplômé de l'École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles

Présentation-Adrien_edited.jpg

          Originaire des Hauts-de-France, J'ai commencé mon parcours autour du paysage à l'âge de 16 ans. Passionné par le végétal et le vivant, je me suis d'abord formé en pépinière puis en formation auprès d'un gestionnaire de patrimoine arboré où j"ai appris à connaître et reconnaître les plantes. Il s'en est suivi 10 ans d'études sur ce vaste sujet, le paysage, jusqu'à mon diplôme de paysagiste DPLG à l'École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles, en 2016.

       J'ai été formé par la suite auprès de grandes agences d'urbanisme et de paysage de Paris, l'Agence D&A, l'Atelier de paysage Bruel-Delmar et enfin l'agence Neveux-Rouyer à Versailles. J'ai rapidement eu l'envie de mettre à profit ces enseignements et de commencer ma propre odyssée. 

       En 2019, c'est avec détermination que je décide de m'installer à Amiens et d'y créer l'atelier Odyssée Paysage.   

           

Diplôme de Paysagiste DPLG 
École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles  (78)
BTSA - Aménagements paysagers
EPLEFPA des Flandres, Métropole Lilloise (59)
Baccalauréat STAV - Sciences Techniques de l'agronomie et du vivant
Institut de Genech (59)
BEPA - Horticulture spécialité pépinières
Institut de Gengech (59)
Gaillon true projet seconde  true!!!_1.j
Formations 
Laure Demellier - Paysagiste DPLG
 agrégée d’art appliqués, enseignante en design d’espace. 

diplômé de l'École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles - École Normale Supérieure de Cachan 

10431383_276211679230420_712155931778772
Diplôme d’université en enseignement 
ESPE Antony (92)
Admise à l’agrégation d’arts appliqués 
École Normale Supérieure de Cachan (94).
Formation de Paysagiste DPLG 
École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles. (78)
CPGE art appliqués 
La Martinière, Lyon (69)
Formations 
sauve mer de rocher.jpg
 

   

    Je défends avec conviction l’idée que le projet de paysage ne peut se limiter à «faire du beau», ni à réduire la réalité d’un lieu à sa fonctionnalité. 

Le paysagiste transforme et façonne l'espace en mettant à profit l'existant.

Chaque lieu est unique. Le génie du lieu repose sur les singularités du site : sa topographie, sa végétation, son histoire et celle des personnes qui l'habitent. 

     Ma première approche consiste à analyser avec une attention particulière les qualités intrinsèques du site. J' observe la physionomie du terrain, son orientation, sa végétation ainsi que les éléments constructifs de son contexte et de sa localisation. C'est cette sensibilité portée au site qui donnera les premières pistes de la réponse projectuelle. Il s'en suit un travail de composition qui va permettre d'affirmer une ambiance et de donner une couleur au projet. Enfin, par le dessin, je vais rechercher les justes proportions pour que le projet soit cohérent spatialement, dans sa géométrie, et dans son identité.

  En qualité de paysagiste DPLG, j'interviens en tant que maître d'œuvre dans la conception de projets de paysage auprès de maîtrises d'ouvrages publiques comme privées mais aussi en tant que prestataire dans le cadre de maîtrises d'œuvres partagées, en groupement. J'aborde le projets dans des échelles variées, celle du jardin, à la ville jusqu'au macro-territoire. Je réalise également des missions de diagnostic, de conseils et d'études paysagères. 

   J'ai appris à travers mes expériences que le processus de conception repose sur la mobilisation d'acteurs spécialisés qui participent à la «faisabilité» du projet et qui conditionnent son succès . 

 

DÉMARCHES

DESSIN-PAYSAGE-paysagiste.jpg
 
jardin botanique

CONNAISSANCE DU VIVANT

       La connaissance du vivant est la condition essentielle à la réussite du jardinLa botanique n'est pas destinée uniquement à étaler une collection de plantes rares ou exotiques mais il s’agit bien de la connaissance des plantes, de leur fonctionnement, leurs besoins, leurs associations… 

     Le jardin résulte toujours d’une action combinée de l’homme avec la nature, dont il est possible de tirer parti de sa propre capacité de transformation.

C'est le "faire avec". 

      Ce savoir est indispensable afin de jouer sur la croissance des plantes dans le temps, d'appréhender leurs comportements, leurs potentiels. 

Champ de Chrysanthèmes
Baies sauvages
Aloe feuilles
IMG_7180.JPG
fougère plante